June 25, 2017

Liberte immediate et sans condition pour Ahmad Sa'adat et pour tous les prisonniers palestiniens!

Au huitième anniversaire du jugement d’Ahmad Sa’adat, nous appelons à l’action et à la mobilisation la plus large pour sa libération !

La campagne pour la libération d’Ahmad Sa’adat appelle, du 13 au 15 janvier 2017, à un vaste mouvement de mobilisation populaire, politique et médiatique pour libérer Ahmad Sa’adat et tous les prisonniers Palestiniens : cet appel coïncide avec le huitième anniversaire du jugement d’Ahmad Sa’adat par les tribunaux militaires sionistes. Ces journées renvoient aussi  au 15ème anniversaire de l’enlèvement d’Ahmad Sa’adat par l’Autorité Palestinienne sur demande d’Israël, des États-Unis et de leurs alliés.

Le 25 décembre 2008, un jour avant le lancement de l’attaque brutale menée par les forces d’occupation sionistes sur la bande de Gaza, Ahmad Sa’adat, secrétaire général du Front populaire pour la libération de la Palestine, a été condamné à 30 ans de prison par un tribunal militaire sioniste. La peine a été prononcée près de deux ans après l’attaque de la prison de Jéricho et l’enlèvement de Sa’adat et de ses camarades.

Voici ce qu’a déclaré Ahmad Sa’adat devant le tribunal militaire qui le jugeait : «Au vu de la justesse de notre cause et de la lutte légitime de notre peuple contre l’occupation, je refuse de reconnaître la légitimité de votre cour, de légitimer votre occupation ou d’être présenté devant l’un ou l’autre. Parce que ce que vous appelez une liste d’accusations et «d’infractions à la sécurité» sont en réalité mes devoirs patriotiques … et devraient être remis dans leur contexte, au regard du devoir de tous de résistance contre l’occupation. En même temps, et en tant que Secrétaire général du Front Populaire pour la Libération de la Palestine, je voudrais réaffirmer ma fierté d’appartenir au Mouvement révolutionnaire Palestinien et à la continuation de ce mouvement révolutionnaire sur le plan régional, national et international comme autant de composantes qui s’inscrivent dans le mouvement international de résistance contre le système impérialiste”.

Huit ans après, nous appelons tous les partisans de la justice et de la liberté en Palestine, toutes les organisations et communautés Palestiniennes, les mouvements internationaux de solidarité, les organisations BDS et toutes les organisations qui luttent pour la libération des prisonniers politiques révolutionnaires et l’amélioration des conditions de détention, à nous rejoindre et à participer activement aux journées d’action du 13 au 15 janvier 2017 pour faire connaître et soutenir la lutte légitime de plus de 7 000 Prisonniers Palestiniens incarcérés dans les geôles de l’entité sioniste.

À cette occasion, nous voulons aussi souligner et dénoncer la politique d’étroite collaboration des services de sécurité de la soi-disant Autorité Palestinienne avec l’entité sioniste. Nous voulons aussi mettre en exergue la responsabilité et la complicité de cette Autorité dans l’emprisonnement qui perdure encore aujourd’hui d’Ahmad Saadad ainsi que la responsabilité des États-Unis et du Royaume-Uni dans l’emprisonnement de Saadad et de l’attaque de la prison de Jéricho.

Les 13, 14 et 15 janvier 2017, la campagne pour la libération d’Ahmad Sa’adat se mobilise pour :

1) lancer une vaste campagne de mobilisation, de protestations et d’actions en faveur de la libération d’Ahmad Sa’adat et de tous les prisonniers politiques Palestiniens enfermés dans les geôles de l’entité sioniste. Cette campagne pourra aussi prendre la forme de protestations contre les institutions de l’entité sioniste, américaines et britanniques, de rassemblement sur les places publiques et de manifestations et d’actions d’information sur la cause et la situation des détenus Palestiniens.

2) construire une campagne de boycott, de désinvestissement et de sanctions contre l’entité sioniste et contre les sociétés complices, y compris Hewlett-Packard. Nous faisons écho à l’appel lancé par Sa’adat pour soutenir «toutes les formes de boycott : politique, économique, académique et culturel de l’Etat d’occupation et provoquer un véritable déficit économique pour ces industries de l’occupation et de la colonisation » … évoquant par-là les campagnes mondiales de boycott de toutes les entreprises qui soutiennent l’occupation militaire et économique et investissent pour cela ».

3) exiger la fin de la collaboration des services de sécurité de la soi-disant Autorité Palestinienne avec l’occupation de l’entité sioniste, et la fin des arrestations politiques menées par  la soi-disant Autorité Palestinienne qui ne servent que les intérêts de l’occupation.

 

LIBERTE POUR AHMAD SA’ADAT ET POUR  TOUS LES PRISONNIERS PALESTINIENS !

Campagne pour la libération d’Ahmad Sa’adat

25 décembre 2016