December 3, 2016

French: Statement from the Collectif Georges Habache

cgh

The following statement in French was distributed by the Collectif Georges Habache to French speaking journalists and media, political pro Palestinian groups in France and Belgium, human rights organisations and to certain associations and personalities, and will also be distributed in hard copies at events in France and Belgium:

LIBERTÉ POUR AHMAD SA’ADAT 
Campagne Internationale Pour La Libération d’Ahmed Sa’adat 

En janvier 2002, Ahmad Sa’adat est arrêté illégalement par l’Autorité Palestinienne après que cette dernière ait subi des pressions de l’administration de George W. Bush avec la complicité de l’UE. Ceux-ci exigeaient alors de Yasser Arafat l’arrestation des dirigeants politiques de la résistance palestinienne, pendant que les chars israéliens encerclaient son QG et le détruisaient en grande partie.

Le 15 mars 2006, il est kidnappé par l’armée israélienne dans la prison de Jricho où il était emprisonné sous la surveillance et la garantie des USA et de La Grande Bretagne. Depuis 7 ans, Ahmed Sa’adat est dans les prisons israéliennes où il a passé plus de 3 ans en cellule d’isolement. Ses années d’isolement ont pris fin suite à la grève de la faim lancée par des milliers de prisonniers politiques palestiniens en avril/mai 2012. Mais les promesses de mettre fin à la politique de l’isolement systématique d’un grand nombre des prisonniers n’ont jamais été respectées par les autorités israéliennes.

Plus de 5200 prisonniers politiques palestiniens subissent aujourd’hui la politique israélienne d’agression et d’humiliation, politique qui viole systématiquement la 4ème convention de genève et les lois internationales sur les prisonniers. Parmi eux, il y a plus de 200 enfants, et 79 prisonniers d’avant Oslo (ces derniers, devait être libérés il y a plus de 15 ans selon les ” accords” Israël/OLP qui n’ont jamais été respectés).

A ce jour 13 députés palestiniens sont en prison !
L’arrestation des élus palestiniens est une politique systématique pratiquée par les gouvernements israéliens. Ces membres du parlement palestinien ont été élus démocratiquement! Faut-il rappeler que la communauté internationale avait salué ces élections comme un modèle de démocratie “moderne” !? Pour autant nombre de députés se sont retrouvés en prison dès le lendemain des élections, accusés d’être “députés”, représentants des choix politiques de leur peuple.

La semaine de solidarité internationale avec Ahmed Sa’adat et tous les prisonniers palestiniens est organisée tous les ans depuis octobre 2009, pour rappeler à la communauté internationale sa responsabilité à faire respecter les droits démocratiques partout dans le monde.

Nous appelons l’ensemble des personnes vivant en Europe, les organisations politiques et les associations à rejoindre la campagne en faisant pression sur les élus et partis politiques.
Nous demandons aux gouvernements Européens de ne plus être les complices des crimes d’Israël, qu’ils prennent leurs responsabilités et sanctionnent cet état criminel.

Collectif Heorges Habache / Europe